Deze pagina is nog niet vertaald in de geselecteerde taal. Als je kan voorstellen een vertaling kunt u contact met ons op web@maisondelapeche.be

Cygne tuberculé (Cygnus olor)


Description

Systématique

Classe des oiseaux.
Ordre des Ansériformes.
Famille des Anatidés.
Cygnus olor (Linnaeus, 1758).


Détermination

Le Cygne tuberculé est l'espèce la plus nombreuse et la plus répandue parmi les cygnes européens, il est aussi la seule espèce visible toute l'année. Il est l'un des plus gros oiseaux volants au monde. On le reconnait grâce à un tubercule cartilagineux noir, situé à la base de son bec orangé.

 

cygne tuberculé - Photographie de Michel Fautsch


Taille

Les adultes mesurent de 125 à 170 cm de long avec une envergure de 200 à 240 cm. Sur terre, ils peuvent atteindre 1,2 m de haut.[] Les mâles sont plus grands que les femelles.
Le Cygne tuberculé est l'un des plus lourds oiseaux capables de voler, les mâles pesant en moyenne environ 10,2 kg et les femelles environ 8,4 kg[].


Coloration

Le plumage des adultes est blanc. Les yeux sont de couleur noisette. Le bec est orange avec un onglet noir au bout. Une bosse noire est présente à la base : le tubercule. Celui-ci est généralement plus gros chez le mâle en période de reproduction.


Chant

Le Cygne tuberculé drense, drensite, siffle, trompette. Son cri le plus fréquent est un 'vhorr' soufflé.
Le son produit par les battements d'ailes pendant le vol, a été décrit comme un vrombissement ou un bourdonnement musical. Il est très audible.


Longévité

Il peut vivre jusqu’à l’âge de 20 ans.

 

Biologie et écologie

Régime alimentaire

Il fréquente les berges des étangs où il se nourrit essentiellement de végétaux. Il exploite les eaux peu profondes et pâture à la manière des oies dans les prairies humides. Mollusques et insectes aquatiques, dont il s'empare en filtrant la vase de son bec à lamelles, viennent compléter son régime alimentaire


Reproduction

Le couple de cygnes tuberculé n'est pas uni pour la vie, contrairement à ce qui a souvent été dit. Il est en général uni au moins pour une saison.
Le nid, très gros, hors de l'eau, est construit par les deux parents. Entre avril et mai, la femelle y dépose de 5 à 12 œufs, gris clair. L'incubation dure environ 36 à 38 jours, essentiellement assurée par la femelle, le mâle surveillant le territoire. Les naissances sont synchronisées sur une période de 26 heures. Les jeunes sont élevés par les deux parents. Les jeunes ont leur plumage complet à l'âge de 60 jours. Ils ne pourront voler qu'au bout de 4 ou 5 mois. Ils atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de trois ans.


Habitat

Le Cygne tuberculé fréquente les lacs, les étangs, les marais ou sur les cours d'eau paisibles bordés de roselières, de prairies, de joncs et d'arbustes. Oiseau semi-sauvage ou domestiqué, on le trouve fréquemment dans les parcs et aussi parfois sur les eaux salées ou saumâtres. En hiver on le rencontre en eau libre souvent en troupe en compagnie des foulques, des canards et des mouettes. Il supporte le gel s'il reste de l'eau libre.


Distribution

Originaire de Scandinavie et d'Europe orientale, il a été introduit en de nombreux endroits et niche à présent dans toute l'Europe. Il niche au nord de la zone tempérée, depuis la France jusqu'à l'ouest de la Russie et la mer Noire.


Menaces

Le cygne tuberculé est menacé par la contamination due au plomb présent au fond des lacs et des étangs. Ses populations sont stables, et il se reproduit très bien en captivité ou semi captivité.

Voir aussi :

→ La pêche au féminin
→ Podcast saumon atlantique
→ Les poissons de nos rivières
→ Les frayères artificielles
→ Podcast CIR