Deze pagina is nog niet vertaald in de geselecteerde taal. Als je kan voorstellen een vertaling kunt u contact met ons op web@maisondelapeche.be

Martin pêcheur (Alcedo atthis)

 

 

 

Description            

Systématique

Classe des oiseaux.
Ordre des Coraciiformes.
Famille des Alcédinidés.
Alcedo atthis (Linnaeus, 1758).

 

Le Martin pêcheur from Maison wallonne de la pêche on Vimeo.

 

 


Détermination

On reconnaît le martin-pêcheur à sa couleur : sa poitrine brun-orangé et son dos bleu. Dans le soleil le bleu est éclatant mais à l'ombre la couleur disparaît. Le mâle et la femelle se ressemblent, mais on les distingue par leur bec : complètement noir chez le mâle, partie inférieure orange chez la femelle. Malgré une queue et des ailes de petite taille, le martin-pêcheur vole vite.
Les juvéniles sont plus ternes que les adultes. Ils possèdent un dessus plus vert et un dessous plus pâle. Les plumes pectorales ont un liseré (petite frange) sombre. La pointe du bec est blanchâtre et les pattes sont d'abord noires.

 

 

martin pêcheur - Photographie de Michel Fautsch

Taille

Le martin pêcheur mesure entre 16 et 17 cm de long (du bout du bec à la pointe de la queue), et pèse environ 40 g.


Chant

Le cri du martin-pêcheur est un cri très strident 'tchiii'. Au printemps et en automne, il utilise un autre cri 'chri-ti-tit' plus agressif pour repousser les intrus.


Longévité

Il peut vivre jusqu’à l’âge de 15 ans.

 
Biologie et écologie
Régime alimentaire

           
Le martin-pêcheur se nourrit de poissons de moins de 10 cm, comme des petites épinoches. De temps en temps il mange aussi des insectes aquatiques et des têtards. Le martin-pêcheur se poste sur une branche en hauteur à la recherche d'une proie. Lorsqu'il voit une proie, il plonge dans l'eau et l'attrape avec son bec.


Reproduction

Le martin-pêcheur peut se reproduire dès qu'il a un an. En période d'accouplement, les mâles et les femelles volent des heures durant l'un après l'autre. Le mâle offre un poisson à la femelle qu'il a choisi. Le martin-pêcheur ne construit pas de nid dans les arbres mais creuse un tunnel dans une berge avec au bout la chambre de couvaison. La femelle y pond 4 à 8 œufs qui éclosent après quelques semaines. Les deux parents nourrissent les petits affamés. Quatre semaines plus tard, ils quittent le nid. Les parents aident les jeunes à trouver de la nourriture pendant quelques jours, mais ensuite, ils doivent se débrouiller seul.


Habitat

Il vit le long des berges des rivières ou des étangs où vivent des poissons en suffisance mais a aussi besoin d'arbres ou d'arbustes où il peut s'y cacher. Il creuse son nid dans une berge verticale. Un arbre déraciné peut aussi faire l'affaire.

 

hab martin pêcheur - Photographie de Michel Fautsch


Distribution

On trouve le martin-pêcheur presque partout en Europe, en Afrique du Nord, dans le sud de l'Asie et sur quelques îles de l'Océanie.


Menaces

 

Après les doux étés de ces dernières années, le martin-pêcheur se porte bien chez nous mais reste vulnérable et protégé. Les prédateurs naturels du martin-pêcheur adulte sont l'épervier et le faucon hobereau. Les jeunes encore dans le nid doivent craindre les rats, les renards et les hermines. Le martin-pêcheur a aussi plus de difficulté à trouver un endroit pour creuser son nid. Il y a en effet de moins en moins de berges naturelles.

 

Voir aussi :

→ Cincle plongeur
→ Les écoles de pêche de Wallonie
→ Poissons de nos rivières
→ Fiche poisson - Le barbeau
→ La pêche au féminin