Deze pagina is nog niet vertaald in de geselecteerde taal. Als je kan voorstellen een vertaling kunt u contact met ons op web@maisondelapeche.be

Canard colvert (Anas platyrhynchos)

Description

Systématique

Classe des oiseaux.
Ordre des Ansériformes.
Famille des Anatidés.
Anas platyrhynchos (Linnaeus, 1758).


Détermination

Le Colvert est le canard de "surface" le plus abondant et le mieux connu dans notre région. Cette espèce se rencontre toute l'année là où il y a de l'eau : rivières plus ou moins larges, étangs, mares, même en plein bois. Sa présence est de plus en plus courante en pleine ville.
En Hesbaye, la moindre mare est susceptible d'accueillir des Canards colverts. L'espèce n'est cependant abondante que dans les vallées et les bassins de décantation. D'une grande familiarité en ville, il est, dans les endroits où il est susceptible d'être accueilli par du plomb, extrêmement farouche, surtout pendant la saison de chasse.

 

Canard colvert - Photographie de Michel Fautsch


Taille

Le mâle pèse en moyenne 1,2 kg et la femelle, 1,1 kg. Leur longueur totale tourne autour de 50 à 68 cm, incluant la queue de 7,8 à 9,4 cm de long. Leur envergure totale varie entre 78 et 101 cm.


Coloration

Le mâle, en plumage nuptial, exhibe des couleurs vives : tête verte, poitrine marron, collier blanc, dos brun, région anale noire et queue blanche. Le plumage de la femelle est beaucoup plus terne, lui permettant de se confondre dans le milieu où elle niche. En vol, les deux oiseaux possèdent un miroir bleu-violet, bord‚ d'un trait blanc sur les ailes.


Chant

Le Canard colvert cancane, canquete, nasille. Le canard colvert est très bruyant, et spécialement la femelle. Le mâle émet des grognements et des sifflements pendant la parade nuptiale. La femelle émet des séries de cancanements descendants.

Longévité

Il peut vivre jusqu’à l’âge de 29 ans.

 
Biologie et écologie

Régime alimentaire

Le canard colvert est d'abord un végétarien, se nourrissant de graines variées, mais il consomme aussi quelques mollusques, insectes, petits poissons, têtards, escargots et œufs de poisson.

Reproduction

L'accouplement a lieu dès le mois de décembre. Le cycle de reproduction commence en février. Le nid, composé d'herbes sèches et de plantes, est façonné par la femelle. La cuvette ainsi formée est garnie de matériaux plus fins et de duvets disposés en cercle. Celui-ci n'est pas obligatoirement construit à proximité de l'eau. La ponte varie de 7 à 15 œufs de couleur verdâtre. Les premiers jeunes peuvent naître dans le courant du mois d'avril.


Habitat

Les Colverts sont parmi les premiers canards à revenir aux sites de nidification au printemps. Dotés d’une grande faculté d’adaptation, ils peuvent nicher près d’un lac, d’un étang, ou d’une rivière, ou même d’une mare en terrain boisé. Ils préfèrent cependant les prairies naturelles parsemées de roselières et de cuvettes, typiques des provinces des Prairies.
On peut voir des Colverts dans les parcs de nombreuses grandes villes où, à demi apprivoisés, ils quittent leur étang en se dandinant pour venir manger dans la main des gens.


Distribution

On trouve le Colvert partout en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. On a aussi introduit cette espèce à maints endroits ailleurs dans le monde. Au Canada, l’aire de répartition du Colvert s’étend dans l’ensemble du pays.


Menaces

Apparemment non menacé, le Colvert s'accouple facilement avec des canards domestiques. Cet accouplement est facilité par des lâchers de canards semi-domestiqués à des fins cynégétiques (chasse). Le résultat est la présence de plus en plus nombreuse, au bord de nos eaux, de "Canards casseroles" au plumage aberrant, parfois tout blanc. C'est une menace, à long terme, pour l'espèce.

 

Voir aussi :

→ Les poissons de nos rivières
→ Les frayères artificielles
→ Stages de pêche
→ Formateur de pêche
→ Podcast saumon atlantique